Votre spécialiste en équipements DJ!

Matos AIAIAI TMA-1 angle

Publié le 10/02/2015 | par yamsha

Test du casque Dj AIAIAI TMA-1

Impliqué depuis pas mal d’années dans le monde des musiques électroniques j’ai eu l’occasion de voir passer beaucoup de casques pour Dj’s mais très peu d’entre eux ont été aussi originaux esthétiquement que le AIAIAI TMA-1 que nous allons passer en revue dans ce test.

Minimaliste à souhait ce casque noir mat de taille moyenne fabriqué par une société Danoise est léger, solide et produit un très bon son. Livré avec deux câbles (un câble torsadé pour Dj’s et une version droite pour iPhone équipé d’une commande et d’un microphone) ce casque pourrait bien être le seul casque dont vous avez besoin pour couvrir vos besoins de Dj mais aussi vos besoins plus quotidiens.

AIAIAI – TMA-1Yamsha



Résumé du test

AIAIAI TMA-1

La qualité de son est excellente et le design du casque est très original. Il est de grande qualité et très modulable. Hormis un arceau un peu dur et un câble de ville un peu trop long c’est un casque presque parfait (et très original par son design).

AIAIAI TMA-1 angle
Prix constaté: 175 € (Thomann – Janvier 2015)

Déballage et premières impressions

La boite du TMA-1 est plutôt jolie et contient le casque, les deux câbles, un manuel d’utilisation, un sac de rangement léger et des mousses d’oreillettes de remplacement. Ces mousses s’enlèvent suffisamment facilement si vous souhaitez les remplacer tout en étant solidement fixées pour assurer la solidité du casque dans son ensemble. Il y a deux designs pour ces mousses d’oreillettes: une finition très élégante en revêtement synthétique doux et une finition cuir plus classique; mais honnêtement une fois sur la tête il est difficile de les distinguer.

Une fois ouvert le casque procure des sensations comparables à un Sennheiser HD-25-1 IIS avec un plastique courbe, une évidente légèreté et un gabarit assez compact. Les câbles se branchent à l’oreille gauche avec un connecteur 1/8″ facile à défaire, ainsi si vous accrochez le câble par accident il sortira sans faire de dégâts.

Les oreillettes s’ajustent en glissant de haut en bas puis en se clippant dans l’un des trous percés directement sur l’arceau en position souhaitée. Par ailleurs, le câblage de chaque écouteur est torsadée et connecté à l’arceau, ce qui donne à ce casque son apparence si distinctive (c’est évidemment une question de gout mais je trouve le résultat plutôt réussi).
Le logo du fabriquant quant à lui n’est présent qu’à un seul endroit du casque; il est gravé dans le caoutchouc situé à l’intérieur de l’arceau avec les « A » en formes de coeur spécifiques à la marque.

A l’usage

Dans la mesure où ce casque semble de manière évidente destiné à être utilisé autant en situation de mix qu’à « la ville » je l’ai testé dans les deux situations. J’ai donc pour commencer connecté le câble droit prévu pour les iPhone et je suis parti faire un tour avec en ville, ce qui est souvent un bon moyen d’écouter de nouveaux titres pour des sets.

J’ai alors trouvé les écouteurs de 40mm très agréables, avec juste assez d’isolation des bruits extérieurs pour pouvoir profiter pleinement de la musique. Les basses sont puissantes et punchy, les médiums très clairs et les aigus un peu atténués ce qui s’avère plutôt confortable à l’écoute et ce à quoi on s’habitue vite.
J’ai également apprécié le micro et la petite télécommande incorporés au câble. Elle dispose de 3 boutons (il faut appuyer franchement sur la caoutchouc car ils ne sont pas si faciles à actionner) très classiques, play/pause, volume et scrolling/réponse aux appels, que l’on retrouve communément sur les casques iPhone standards.

Le câble droit est quant à lui un peu long pour un câble de ce type mais sa fabrication est de grande qualité et sa relative rigidité évite d’avoir trop souvent à dénouer des noeuds.
Du fait de la taille plutôt réduite des écouteurs ils ont tendance à se balancer d’avant en arrière sur les oreilles lorsque l’on marche mais ce n’est pas vraiment gênant à l’usage et l’on s’en rends même très peu compte.
En fin de compte même s’il y a des casques plus confortable, mis à part ce que nous venons de relever, il n’y a pas grand chose à redire.

AIAIAI TMA-1 face

Pour mon second test j’ai évidement utilisé le casque pour un set, remplaçant le câble droit par le câble torsadé (livré avec un adaptateur 1/4″ qui étonnamment ne s’adapte pas au câble droit). Une fois de plus le câble est de grande qualité, et il n’y a pas de rupture dans l’enroulement comme on peu en trouver sur des câbles moins chers. Ils ont cependant réussi à le rendre très léger ce qui est excellent car ainsi son poids ne tire pas sur un côté du casque comme cela aurait surement été le cas avec un câble plus standard. Ce n’est pas grand chose, mais c’est très agréable.

Il n’y a pas de souci de volume avec ce casque, même en l’utilisant avec un volume élevé (on retrouve un peu les sensations du Vestax VCI-300 Mk I, connu pour ses sorties « douces »). Même si l’isolation n’est pas aussi bonne que sur un casque aux écouteurs de diamètre supérieurs, il suffit d’appuyer un peu avec sa main sur l’oreille utilisée pour le monitoring pour obtenir une isolation totale durant les phases de beatmatching.

Il n’est pas possible d’incliner le second écouteur pour un monitoring à une oreille. Cela peut paraître surprenant mais ce n’est vraiment un souci car le casque est si léger que l’on peut reculer très facilement la seconde oreillette vers l’arrière de sa tête sans rendre le casque moins confortable. Par contre cela signifie également que le câble n’est pas pliable et ne se fait donc pas aussi petit que certains des casques concurrents lorsqu’il est temps de le ranger et de le transporter.

La seule chose que j’ai remarqué lors d’un usage prolongé c’est que l’arceau est un peu dur sur le sommet de la tête. Cela vient certainement des matériaux (le caoutchouc est un plutôt rigide) et bien que que cela ne soit pas vraiment inconfortable on le sent au bout d’un moment.

Conclusion

J’aime beaucoup les produits à usages multiples; ainsi avoir un casque utilisable aussi bien dans un set Dj qu’à la ville est plutôt sympa et l’AIAIAI TMA-1 fait très bien le job.

aiaiai-tma-1-cote

La qualité de son est excellente et le design du casque est très original. Il est de grande qualité et très modulable (notamment avec ses deux câbles pour usages distincts). En résumé c’est un casque très intéressant, surtout si vous êtes de ceux qui trouvent généralement les casques Dj trop gros, trop voyants ou trop classiques.
Si ce n’était le câble de ville un peu trop long qu’il faut quand même surveiller pour éviter les noeuds et l’arceau un peu dur qui se fait sentir sur le sommet du crane lors d’une longue session, il s’agirait d’un casque presque parfait. En tout cas il s’en rapproche.

AIAIAI – TMA-1Yamsha



Résumé du test

AIAIAI TMA-1

La qualité de son est excellente et le design du casque est très original. Il est de grande qualité et très modulable. Hormis un arceau un peu dur et un câble de ville un peu trop long c’est un casque presque parfait (et très original par son design).

AIAIAI TMA-1 angle
Prix constaté: 175 € (Thomann – Janvier 2015)

Tags:


A propos de l’auteur

Passionné de musiques électroniques en général et de Soulful House en particulier depuis toujours, DJ depuis l'age de l'analogique, fondateur d'un label dans les années 2000 et d'une boutique de disques et de matos ensuite, je partage aujourd’hui ma passion et mon expérience sur MixEvolution.net



Back to Top ↑

Téléchargez immédiatement votre guide GRATUIT des logiciels et contrôleurs DJ!

Gagnez du temps et assurez vous de faire le bon choix.
Nous avons testé pour vous les meilleurs logiciels DJ du marché et la plupart des contrôleurs.

  • Les meilleurs logiciels
  • Les meilleurs contrôleurs par logiciels
  • Les meilleures applis Ios et Android
  • Les extras indispensables
  • Et bien plus encore...