Votre spécialiste en équipements DJ!

Réussir Dj en club

Publié le 26/10/2015 | par yamsha

Comment devenir DJ en club en 3 questions

Passer de sa chambre ou son (home) studio à un club peut être quelque chose d’effrayant pour un DJ qui y verra souvent une étape compliquée à franchir.

Mais ne vous inquiétez pas, en vous posant simplement quelques questions très simples vous pouvez apprendre la plupart de ce que vous aurez besoin de savoir sur le fait d’être DJ en club avant même d’y être.

Si vous êtes suffisamment bon pour que l’on vous confie un set dans un club cela signifie que vous avez déjà quelques compétences techniques. Le plus gros challenge maintenant est de savoir quoi faire avec ces compétences lorsque vous serez devant un public qui vous regardera et attendra de vous que vous le divertissiez. Ainsi plutôt que de vous préparer pour ça en travaillant ce que vous faites d’habitude (beatmatching, cueing, transitions, etc…) il est temps de vous poser quelques questions sur celui de vous êtes (ou que vous serez) en tant qu’artiste live.

1 Pourquoi avez vous décroché ce set?

Pas besoin d’être mentalist pour avoir une idée assez précise de ce que le dancefloor en question va certainement attendre de vous. Par exemple l’organisateur de la soirée dans laquelle vous aller jouer est un amis à vous qui vous à déjà complimenté sur ce que vous faites, ou peut être que cette soirée a un style précis auquel vous correspondez très bien, ou peut être qu’elle est sur un autre style et que l’on attend de vous de la contraster un peu, etc…

Bref, quelle que soit la raison restez bien à l’écoute de l’organisateur qui vous donnera toujours des indices sur la façon dont vous devriez approcher cette performance et faites votre maximum pour y répondre au mieux. Préparez votre set soigneusement pour coller à ces attentes; par exemple si on vous prend pour une soirée funky house dans un club connu pour ça ne venez pas avec un set hard techno, le public ne s’y retrouvera pas, le promoteur non plus et au final vous le paierez en ne jouant plus jamais pour lui.

2 Quelles sont vos forces en tant que DJ?

Cette question recoupe un peu la précédente mais gardez bien en tête que parfois, faire juste ce que vous faites le mieux peux ne pas être adapté au contexte. Réfléchissez à des moyens de montrer votre propre personnalité en tant qu’artiste mais prenez garde en même temps à bien répondre aux attentes de votre public. Ces deux choses doivent toujours fusionner au maximum mais lorsque vous débutez il y a des chances que ça ne soit pas le cas.

Quels sont vos niveaux sonores de prédilection?

Une fois que vous serez dans la cabine ou sur scène il sera plus facile de réaliser une bonne performance si vous pouvez reproduire une expérience d’écoute proche de celle que vous avez lorsque vous vous entraînez (ce que vous avez déjà fait des centaines de fois normalement 😉 ).

Il est très probable que le son en club soit beaucoup plus élevé que celui de l’endroit où vous pratiquez mais vous pourrez quand même régler les niveaux du retour et de votre casque pour obtenir des niveaux relatifs entre l’un et l’autre comparables à ceux de chez vous. Prenez le temps qu’il faut pour ça avant votre premier mix et ne vous précipitez pas pour commencer avec les mêmes réglages que le DJ avant vous. Plus vous aurez des sensations proches de celles que vous avez à l’entraînement, plus vous serez confiant pour votre set.

Un conseil bonus d’ailleurs sur ce point. Lorsque vous êtes chez vous pensez à varier régulièrement la position de votre retour par rapport à votre matos. Par exemple si vous vous entraînez toujours avec une enceinte de monitoring à votre gauche et votre casque sur l’oreille droite vous risquez d’être perdu en arrivant dans un club ou le retour serait à droite…

Pour conclure il est clair que le fait de jouer en club en tant que DJ est une tache bien plus vaste que ça mais, si vous prenez le temps de répondre à ces 3 questions, vous pourrez ensuite libérer votre esprit et vous concentrer sur les autres challenges qui s’offriront à vous durant votre prestation comme lire la foule, travailler sur un équipement que vous ne connaissez pas et impressionner suffisamment pour que l’on vous propose une autre date.

Rappelez vous que le DJing ne consiste pas simplement à venir et à faire la fête. Pour être certain que la fête se passe bien préparez vous au maximum.


A propos de l’auteur

Passionné de musiques électroniques en général et de Soulful House en particulier depuis toujours, DJ depuis l'age de l'analogique, fondateur d'un label dans les années 2000 et d'une boutique de disques et de matos ensuite, je partage aujourd’hui ma passion et mon expérience sur MixEvolution.net



Back to Top ↑

Téléchargez immédiatement votre guide GRATUIT des logiciels et contrôleurs DJ!

Gagnez du temps et assurez vous de faire le bon choix.
Nous avons testé pour vous les meilleurs logiciels DJ du marché et la plupart des contrôleurs.

  • Les meilleurs logiciels
  • Les meilleurs contrôleurs par logiciels
  • Les meilleures applis Ios et Android
  • Les extras indispensables
  • Et bien plus encore...